Jeune puceau baise sa mère - histoire porno chapitre 1

Jeune puceau baise sa mère - histoire porno chapitre 2

Jeune puceau baise sa mère - histoire porno chapitre 3

Jeune puceau baise sa mère - histoire porno chapitre 4

Jeune puceau baise sa mère - histoire porno chapitre 5

 

Aline a fermé la porte derrière elle et a poussé un soupir de déception en regardant par la fenêtre pour voir la voiture disparaître. Une autre tentative de rendez-vous, un autre échec. Jake était un gars génial, beau, intelligent et brillant, mais ce n'était pas suffisant pour Aline. En quelques semaines, il s'est écoulé sept ans depuis la mort de son mari, mais elle n'a toujours pas trouvé la force d'aller de l'avant. C'était une femme magnifique, son corps courbé et juteux et son beau visage étaient toujours au centre de l'attention partout où elle allait. Etre si désirée et savoir que chaque homme était extrêmement jaloux de son mari était très flatteur pour elle.

Tout ça avant cette terrible nuit. C'est un jour après son 32e anniversaire que cet horrible accident a changé sa vie pour toujours. Leur fils, Pierre, n'avait que 10 ans quand c'est arrivé et Aline a dû lutter beaucoup pour l'élever toute seule. Elle s'en est bien sortie, maintenant à 17 ans Pierre était un beau jeune homme, excellent étudiant et très poli. Elle savait qu'elle était une bonne mère pour lui et cela la rendait heureuse malgré ses sacrifices.

En entrant dans la douche, Aline ne pouvait s'empêcher de se demander si elle n'avait pas fait une erreur en mettant fin à la romance avec Jake. Pierre lui disait toujours qu'elle méritait quelqu'un dans sa vie et qu'elle savait qu'elle avait besoin de sentir à nouveau le toucher d'un homme. Pendant que l'eau touchait lentement sa belle peau, Aline a imaginé comment cette nuit aurait pu se passer si elle avait invité Jake au lieu de le renvoyer. Sa main a bougé lentement sur ses seins et elle a commencé à caresser ses mamelons durs en pensant à Jake. Elle ne s'était jamais touchée en pensant à quelqu'un d'autre que son mari, mais maintenant la sensation prenait le dessus. L'eau combinée avec les sentiments chauds de sa luxure était trop pour elle et elle était prête à céder à ses pensées méchantes sur un autre homme. Sa main se déplaçait de plus en plus bas, elle sentait maintenant la chaleur entre ses jambes et c'est alors qu'elle entendit la voix d'Pierre sortir de la porte et l'appeler.

"Maman, ça va ? Tu rentres tôt."
Aline répondit vite, rougissant comme si quelqu'un l'avait attrapée.
"Oh....Oui chérie, je vais bien, Jake a dû travailler tôt donc il a dû partir. Je prends juste une douche".

Le ton de sa voix était doux comme toujours quand elle parlait à son fils, mais la vérité est qu'elle était pleine de frustration et peut-être un peu de colère, étant interrompue dans ce moment d'enthousiasme. Elle n'arrivait plus à se concentrer, alors elle vient de finir sa douche, déçue mais déterminée à finir ce qu'elle avait commencé après que son fils se soit endormi.
Cela n'a pas été long, Pierre a passé un test le matin, alors il s'est couché plus tôt que d'habitude.

Aline savait que son corps avait besoin d'un orgasme et pour la première fois en 7 ans, elle sentait que son esprit était libre de penser à un autre homme. Vêtue de sa chemise de nuit, qui embrassait parfaitement ses courbes époustouflantes, elle s'allongea dans son lit et recommença immédiatement à se toucher. Elle a pris sa chemise de nuit et n'a pas eu besoin de temps du tout pour arriver où elle était avant, son corps était si chaud qu'elle savait que cela ne prendrait pas longtemps. Pensant que les mains qui la touchaient étaient celles de Jake, elle a commencé à jouer avec ses seins nus et doux et s'est lentement abaissée pour enlever ses sous-vêtements. Elle ne pouvait même pas attendre de les enlever complètement, elle avait besoin de sentir ses doigts, les doigts de Jake en elle et c'est ce qu'elle a fait. Bouger lentement son majeur dans sa chatte chaude a fait frissonner tout son corps, cette nuit serait différente pour elle et elle le savait. Elle s'est mise à baiser de plus en plus vite, avec un, puis deux et trois doigts. Ses soupirs doux donnaient leur place à des gémissements sauvages de plaisir qu'elle ne pouvait contenir du tout.

Pierre s'est réveillé des bruits inhabituels et s'est levé du lit pour voir ce qui se passait. Aline perdait de plus en plus le contrôle à la seconde, alors ses gémissements ont été très clairs pour Pierre dès qu'il a ouvert la porte de sa chambre. Sa mère gémissait de plaisir ! C'était la première fois qu'il entendait ce bruit venant de sa chambre. Il était trop jeune pour avoir entendu ses parents faire l'amour dans le passé et Aline était toujours très prudente et se masturbait le clitoris et la chatte en silence dans les rares occasions où elle pensait à son mari et à leur nuit ensemble.

Mais ce soir, c'était différent. Elle en avait besoin et son esprit avait bloqué toute autre pensée, même celle d'être entendue par son fils bien-aimé.
Pierre a fait quelques pas vers la chambre de sa mère, mais il a hésité. Il ne savait pas comment réagir. Sa mère se faisait plaisir et bien qu'il savait qu'il devait retourner au lit et essayer de dormir, il ne pouvait pas résister à l'envie de se rapprocher. Et c'est ce qu'il a fait ! Avec des pas silencieux, il atteignit la chambre de sa mère et une légère poussée suffisait amplement pour ouvrir légèrement sa porte et lui donner un aperçu de ce qui allait changer sa vie pour toujours.

Aline se baisait avec ses doigts tandis que son autre main frottait son clitoris avec une grande intensité. Pierre était sans voix ! Il n'arrivait pas à croire que sa mère était si belle... Son corps nu était plus chaud.

Mais Aline ne pouvait pas l'entendre, elle ne se concentrait que sur une chose, profitant au maximum de ces rares moments de plaisir. Quand son corps a finalement cessé de trembler, Pierre a regardé en bas et a vu que le sol était trempé dans son sperme épais, plus épais que jamais auparavant. Il est venu tellement souvent qu'il n'en croyait pas ses yeux !
Il est devenu nerveux et est immédiatement allé dans la salle de bain pour prendre une serviette et est revenu pour la balayer avant que sa mère ne se lève et ne l'attrape. Cela l'embarrasserait pour toujours ! Il l'a nettoyé rapidement et a jeté un dernier coup d'œil à sa mère sexy, qui respire maintenant lourdement avec un petit sourire de satisfaction sur son visage. Il a enfermé cette image dans sa tête, puis il est retourné silencieusement dans sa chambre. Il avait un test le matin et aussi difficile que ce serait après ce qu'il venait d'assister, il savait qu'il devait aller se coucher...

Aline était encore dans son lit épuisée, presque incapable de se lever et ignorant complètement que son propre fils cumulait pour elle il y a quelques minutes à peine ! Elle vient d'avoir l'un des plus grands orgasmes de sa vie, et c'est arrivé alors qu'elle pensait qu'un autre homme la baisait. Cette belle femme qui a toujours aimait le sexe, la webcam et l'exhibition, fantasmait maintenant, depuis quelques temps...

La culpabilité recommençait à remplir son esprit, mais elle décida que le plaisir qu'elle ressentait était trop grand pour lui causer de telles pensées. Aline décida qu'il n'y avait aucun besoin de ressentir des doutes ou des remords, ses pensées étaient les siennes et elle pouvait en faire ce qu'elle voulait. Elle a suffisamment apaisé son esprit et a fermé les yeux pour se reposer d'une journée très compliquée.

Les deux jours suivants furent un cauchemar pour Pierre. Chaque fois qu'il regardait sa mère, son esprit retournait à cette nuit de péché. Il n'arrivait pas à s'en débarrasser et se masturber sans cesse était la seule façon de s'en sortir. Il savait que c'était mal, tellement mal, mais il devait le faire. Après 3-4 jours, il a lentement commencé à s'en remettre et il était très positif que les choses reviendraient bientôt à la normale pour lui.

C'était l'anniversaire d'Aline aujourd'hui. 39 ans, encore jeune et très belle, mais ces dernières années avaient été si difficiles pour elle qu'Aline sentait qu'elle était beaucoup plus vieille qu'elle ne l'était vraiment. Et ces 7 dernières années, son anniversaire a toujours été un jour très triste pour elle et Pierre, c'était un jour avant la perte soudaine de leur mari et père. Aline était déterminée à faire quelque chose de différent cette fois-ci, alors elle s'est arrangée pour sortir avec certains de ses amis. C'était vendredi pour qu'ils n'aient plus à se soucier de se réveiller pour aller travailler le lendemain matin, ils pouvaient rester dehors toute la nuit et passer une soirée entre filles comme ils le faisaient quand ils étaient jeunes.

Pierre était aussi heureux de cette décision, il savait que sa mère avait besoin de s'amuser et il a toujours aimé rester seul à la maison. Sa mère n'était pas une maniaque du contrôle, mais de temps en temps, il avait besoin d'être seul. Pierre sortait habituellement le vendredi soir, mais il a décidé de rester à la maison et de profiter de sa liberté. Ce soir, pour lui, c'était la pizza, un film ou deux et des jeux vidéo.

Il était plus de 2 heures du matin quand Aline est revenue de sa soirée de sortie, un peu pompette et très heureuse. Elle s'est beaucoup amusée et a beaucoup flirté, comme elle le faisait avec ses amies quand elles étaient jeunes et célibataires. Son humeur était très positive ce soir et elle voulait la rendre encore meilleure. Elle a décidé de prendre une douche rapide et d'aller dans son lit pour se faire plaisir une fois de plus. Ce serait une fin parfaite pour son meilleur anniversaire depuis des années !
Pierre venait de finir son jeu vidéo quand sa mère est revenue et il était sur le point de dormir quand il a entendu la douche couler. Quelque chose dans son esprit lui a dit de rester éveillé et dès qu'Aline a fini sa douche et qu'elle est allée dans sa chambre, il a décidé de sortir jeter un coup d'œil.

"Je vais aller voir si elle va bien ", se dit-il, sachant au fond de lui que ce qu'il voulait, c'était surprendre sa mère nue et se faire plaisir à nouveau.

Et c'est exactement ce qui s'est passé ! Aline était déjà complètement nue, sa serviette jetée sur le côté du lit et elle se touchait à nouveau. Cette fois, c'était différent, lent et sensuel. Pierre s'est tout de suite énervé et n'a pas réfléchi à deux fois, il a enlevé son caleçon et sa bite et a commencé à la caresser lentement. Sa mère, sa belle mère pleine de désir sexuel, était de nouveau devant ses yeux, nue et se touchant. Il ne voulait pas laisser passer l'occasion !

Aline prenait son temps, profitant de chaque seconde. Elle avait 39 ans maintenant, mais après cette nuit et les encouragements de ses amis, elle était plus optimiste quant à son avenir. Son fils n'était plus un enfant, alors il était peut-être temps pour elle de revivre sa vie, de trouver un autre homme et de jouir de l'amour.
Ces pensées la mouillaient tellement qu'elle gémissait pendant qu'elle frottait lentement son clitoris déjà gonflé. Pierre pouvait voir ses lèvres de chatte briller, un signe qu'elle était déjà très humide et excitée. Quelle belle vue, ils avaient l'air si invitants et il ne pouvait s'empêcher de penser à quel point il ferait chaud et serré à l'intérieur de sa mère. Sa propre mère, mais il s'en fichait pour l'instant ! Il y avait une femme magnifique devant lui qui se masturbait, c'était tout ce qui comptait.

Al d'un coup Aline s'est figée ! Ses mains s'arrêtèrent de bouger, son visage perdit l'expression du plaisir et du bonheur et elle resta là sans bouger, regardant le plafond. Son esprit l'avait trahie une fois de plus ! Il était déjà plus de minuit, un jour après son anniversaire.
Elle a recommencé à penser à son mari, aux horribles moments qu'elle a passés cette nuit-là il y a 7 ans, à l'anxiété à l'hôpital... tout est devenu noir. Elle a éclaté en sanglots. Comment pourrait-elle oublier ? C'est l'incident qui a détruit sa vie heureuse, comment pourrait-elle s'en remettre ?

Pierre savait à quoi elle pensait. Il était temps qu'il se sente coupable. Il se masturbait pour sa propre mère qui l'a élevé avec tant d'amour et de soins. Et elle pleurait maintenant sur la mort de son père. Pourrait-il être plus insensible ? Il savait maintenant que sa mère avait besoin de lui, alors il a remis son caleçon, est retourné dans sa chambre et a prétendu qu'il venait de se réveiller.

"Maman !", demanda-t-il de la distance de sa porte ouverte, "Est-ce que ça va ? Tu pleures ?"

Aline a été prise par surprise, pleurait-elle vraiment si fort ? Elle a immédiatement porté sa chemise de nuit, s'est éclaircie la gorge et lui a répondu.
"C'est bon, chérie ! Je vais bien, j'ai juste un peu trop bu. Ne t'inquiète pas, rendors-toi, d'accord ?".

Pierre s'est approché, espérant que sa mère aurait eu le temps de s'habiller. Il ne voulait pas l'embarrasser, c'était la dernière chose qu'il voulait. Aline n'a pas eu le temps de mettre des sous-vêtements, mais sa robe de nuit couvrait très bien sa nudité.

"Maman", dit Pierre en entrant dans sa chambre, "Qu'est-ce qui se passe ? Tu penses encore à papa ?"
Aline a essayé de rester calme, mais seule la mention de son mari a suffi à lui faire pleurer de nouveau.
"Désolé chérie, c'est juste que ce jour-là... tu sais ?". Sa voix tremblait, elle ne pouvait même pas en parler.
"C'est bon maman, viens ici".